Festival Lumière le jeudi 15 octobre 2020 à 20h30

Centenaire Michel Audiard

Le cave se rebiffe

Film de Gilles Grangier (1961, 1h38)

avec Françoise Rosay, Jean Gabin, Bernard Blier

Une bande de truands monte une affaire de fausse-monnaie…

 

Invité du Festival

Le film sera présenté par Carlos Gomez , journaliste, grand spécialiste du festival de Cannes, auteur du livre “Voir Cannes et survivre, les dessous du festival”

 

Les avis

Bertrand Tavernier : Des dialogues formidablement inventifs, un langage imagé, poétique, cocasse de Michel Audiard dont c’est une des grandes réussites.

 

Dialoguiste le plus célèbre du cinéma français, c’est dans les rues de la capitale que Michel Audiard fleurit d’abord son verbe. Introduit par le réalisateur André Hunebelle dans le monde du cinéma, il écrit alors pour les grands cinéastes d’après-guerre : Gilles Grangier, Claude Autant-Lara, Denys de La Patellière ou Henri Decoin. Il collabore également avec Jean Delannoy, Henri Verneuil puis Georges Lautner pour Les Tontons flingueurs (1963). Il livre ainsi quelques-uns des plus grands films de l’époque, avec Lino Ventura, Jean Gabin, Bernard Blier, Francis Blanche, Mireille Darc, et une galerie de seconds rôles savoureux. Il réalise aussi une poignée de films, qui portent sa trace : dialogues cinglants, situations absurdes et confrontations explosives entre classes sociales.