Ciné Débat le vendredi 17 novembre 2017 à 20h30

Cinéma et santé mentale

12 JOURS

Documentaire de Raymond Depardon (2017 – 1h27)

présenté en avant première

 

Le dernier documentaire de Raymond Depardon traite des personnes hospitalisées en psychiatrie sans leur consentement.
Le film a été tourné à l’hôpital psychiatrique du Vinatier à Bron.
C’est ce que l’on peut appeler la poursuite de l’oeuvre citoyenne du photographe-cinéaste.

 

La projection sera suivie d’un débat animé par Mmes Aleth Henry (vice-présidente de l’UNAFAM*), Anne Parriaud-Martin (psychiatre, responsable de service au Vinatier à Bron) et Florence Wagner (coordonnatrice du CLSM** de Caluire).
* UNAFAM : Union nationale de familles et amis de personnes
malades handicapées psychiques.
** CLSM : conseil local de santé mentale

 

Télérama : Prolonger, ou non, l’internement sous contrainte. Dans un hôpital psychiatrique, Raymond Depardon filme les patients confrontés au magistrat qui va décider de leur avenir. Des face-à-face éprouvants, parfois drôles, où s’exprime une humanité cabossée. Et désireuse d’être écoutée.

Les Inrockuptibles : Depardon, avec sa caméra, sans rien faire, semble se protéger un peu et c’est bouleversant. C’est une fois de plus magnifique et implacable.

aVoir-aLire.com : Raymond Depardon se montre humaniste et moral sans être moralisateur : une touchante réflexion sur la complexité de la santé mentale.